NEWS

  • « L’ISR, entre bonne pratique et spectre de régulation. » Prévoyance Professionnelle Suisse 07/18

    Les deux conférenciers, Dominique Habegger et Melchior de Muralt de la société de Pury Pictet Turrettini, après avoir évoqué le retard du 2e pilier en matière de durabilité, ont présenté les motivations et les freins des IP, et proposé une voie pour les aider à intégrer l’ISR de manière optimale…

  • « Fonds pour la paix et la justice » Allnews 07/18

    Is it possible to invest in companies that contribute to peacebuilding?
    Yes it is, according to Anne Gloor and Melchior de Muralt…

  • Cadmos – Peace Investment Fund s’associe au Laudato Si’ Challenge
    Inspiré par Sa Sainteté le Pape François et son encyclique Laudato Si ‘de 2015, le Laudato Si’ Challenge 2018 vise à AMÉLIORER DURABLEMENT la vie de 10 millions de réfugiés, de migrants et de personnes déplacées d’ici 2020.
     
    Melchior de Muralt est nommé membre du Business Committee.
  • La contribution de Cadmos Funds mentionnée dans le rapport CSR 2017 de TSMC

    Le rapport « Corporate Social Responsibility » 2017 de TSMC mentionne – à la page 189 – une citation des fonds Cadmos:

    « TSMC has been a core holding of the Cadmos Emerging Markets Engagement Fund since its inception in 2009. Through our yearly engagement meetings involving several key staff and management of TSMC, you have shown an outstanding level of transparency and interest in learning from our comprehensive sustainability assessment. As an engaged shareholder, it was and will be a pleasure for Cadmos to accompany TSMC on the road of continuous improvements related to its most material ESG topics.

    Melchior de Muralt, President of Cadmos Funds »

CONFERENCES

Conférence à Crans-Montana du 17 août 2018

de Pury Pictet Turrettini & Cie a accueilli plus de 80 participants pour une conférence à Crans-Montana lors d’une magnifique soirée estivale.

Yves D’accord, le CEO du Comité International de la Croix-Rouge a rappelé les fondements du CICR et évoqué les innovations dans le domaines du financement alternatif pour l’humanitaire et le rôle du secteur privé. 

Andreas Schneller, gérant du Fonds EIC Energy Infrastructure Fund a évoqué les opportunités d’investissements liées à la transition énergétique. Ce fonds investit dans la colonne vertébrale de l’approvisionnement en énergie, les infrastructures, le transport, la distribution et bien entendu la génération et la transmission de nouvelles sources d’énergies renouvelables. Le travail de l’équipe d’Andreas a récemment été salué par e-fundresearch.com pour ses excellentes performances financières.

Conférence – Les champions de demain

Franc succès pour notre conférence financière organisée récemment à Lausanne.

Après le discours d’accueil de Guillaume Pictet, nos invités ont pu découvrir comment notre fond thématique génère une performance se montant à plus de 30% ytd. Puis, ils ont eu la primeur d’entendre s’exprimer Maître Jean-Philippe Rochat sur la candidature de la Suisse aux JO 2026 et les enjeux liés à ce dossier.

Au plaisir de vous retrouver en 2018 pour notre prochain événement dans la capitale vaudoise ! 

Événement Impact Investing – Donner un sens à son patrimoine

Le 12 mai 2017, Debiopharm a accueilli dans ses locaux un événement inédit qui regroupait divers acteurs de pointe de l’investissement responsable. Co-organisé par de Pury Pictet Turrettini & Cie (PPT) et Impact Finance, parrainé par « Partners for Sustainability », il avait pour objectif de démontrer, par l’exemple concret de la filière du cacao, qu’il est possible d’investir selon ses valeurs et de concilier responsabilité et rentabilité.

Melchior de Muralt, associé gérant de PPT, a souhaité la bienvenue aux près de 50 participants et a présenté le programme du jour. 

Après une introduction sur les avancées de l’investissement responsable par Francis Mathieu, Fellow du « Center for Sustainable Finance and Private Wealth », de l’université de Zurich, Melchior de Muralt a mis en avant divers solutions d’investissements qui parviennent depuis de nombreuses années à générer des rendements intéressants tout en délivrant un impact tangible. Une des solutions mentionnée, le fonds en actions suisses Cadmos Swiss Engagement Fund est classé meilleur fonds de sa catégorie par Mornigstar qui lui attribue ainsi logiquement ses fameuses 5 étoiles.

Dominique Habegger a présenté les résultats de l’engagement actionnarial mené avec une entreprise emblématique et qui fait partie de ce Fonds depuis son lancement – Lindt & Sprüngli. Les multiples dialogues menés depuis 2014 entre les instances dirigeantes de l’entreprise, le gérant du Fonds et nos experts ont toujours été très productifs. Monsieur Habegger a démontré que certaines améliorations du « Supplier Code of Conduct » de Lindt & Sprüngli publiées en 2016 correspondaient en tous points aux recommandations formulées deux ans plus tôt par Cadmos. Même si l’entreprise n’est pas encore irréprochable concernant la traçabilité et le respect des droits de l’homme – comme la plupart des multinationales actives dans le chocolat – cet exemple démontrait  que les actionnaires peuvent malgré tout exercer une influence positive et efficace.

Benjamin Firmenich, co-fondateur d’Impact Finance, présentait lui un autre modèle d’investissement, qui soutien davantage des petites et moyennes entreprises. Ce Fonds d’impact constitué de dettes privées, investit notamment dans des coopératives pionnières actives dans la chaine de valeur de l’alimentation et de l’agriculture. Actif en Amérique latine mais également en Asie et en Europe depuis plus de 7 ans, ils ont déjà investis plus de $92 mio. dans plus de 185 opérations avec des emprunts d’environ $ 800k à 9.5% pour 2 ans. Actuellement le Fonds Impact Finance soutien 38 entreprises dont Ethiquable, une coopérative agricole au service d’un commerce équitable exigeant et innovant.

Christophe Eberhart, co-fondateur d’Ethiquable a décrit son entreprise qui a généré en 2016 un chiffre d’affaire de € 32 mio principalement avec du chocolat mais aussi avec du café et du thé. Ethiquable garantit notamment à ses producteurs « bio » un prix d’achat minimum. Outre l’avantage de permettre une subsistance digne, Ethiquable permet le maintien d’exploitations qui avec la baisse actuelle des cours de près de 40% devraient sinon faire face à de grandes difficultés.

En conclusion, Melchior de Muralt est revenu sur le bien-fondé et la légitimité du dialogue actionnarial avec des multinationales qui souvent contrôlent un marché. Faire progresser – même marginalement et lentement – ces géants, permet de générer des impacts substantiels sur le terrain. Investir dans « Ethiquable » correspond à une démarche différente, davantage destinée à soutenir des entreprises pionnières qui redéfinissent les meilleures pratiques. Les deux investissements sont parfaitement complémentaires d’un point de vue du risque et du rendement. En revanche, nous constatons un cumul vertueux au niveau de l’impact – faire progresser les acteurs influents et donner du pouvoir aux acteurs innovants. Nous avons de plus un intérêt économique à faire en sorte que Lindt & Sprüngli et Equitable puissent profiter de leurs expertises respectives. C’est effectivement ce que Cadmos entreprend aujourd’hui, susciter des partenariats win-win entre des multinationales performantes et des entreprises sociales innovantes.

The Graduate Institute Geneva – The Future of Development Finance

Melchior de Muralt, associé gérant de de Pury Pictet Turrettini & Co. Ltd et membre du conseil d’administration de Blue Orchard Finance S.A. a participé le 21 mars dernier à une conférence organisée par le Graduate Institute’s Centre for Finance and Development et la Banque mondiale – Bureaux de Genève. Conjointement, ils ont lancé une nouvelle série d’événement sur la réalité de la finance du développement.

Les défis auxquels les pays à faible revenu font face dans un monde globalisé ainsi que les besoins en solutions innovantes pour la finance du développement ont été abordés lors de cette deuxième table-ronde. Melchior de Muralt a en particulier adressé les opportunités et les enjeux auxquels les investisseurs d’impact (impact investors) font face pour investir avec succès dans les pays en développement ou frontières.

Axel van Trotsenburg, Vice-Président Development Finance de la Banque mondiale, Marie-Ange Saraka-Yao, Directrice, « Resource Mobilisation and Private Sector Partnerships » du GAVI Alliance ainsi qu’Ewen Macleod, « Head of the Policy Development and Evaluation Service » de L’agence des Nation Unies pour les réfugiés(UNHCR) ont participé à cette discussion, modérée par Nadia Isler, Director, SDG Lab, Office of the Director-General, du Bureau des Nations Unies de Genève.

Contact

DE PURY PICTET TURRETTINI & CIE SA

  • Rue de la Corraterie 12
  • CH - 1204 Genève
  • T. +41 22 317 00 30
  • contact@ppt.ch
  • Niederdorfstrasse 88
  • CH - 8001 Zürich
  • T. +41 43 466 77 30
  • zurich@ppt.ch